Menu

Le plus important prix de recherche en cancérologie en Europe, le Prix Fondation ARC Léopold Griffuel a été remis le 24 juin 2014 au professeur Jiri Lukas, directeur de la Novo Nordisk Foundation Center for Protein Research à la faculté de la santé et des sciences médicales de Copenhague (Danemark). Ce prix de 150 000 euros récompense chaque année un ou plusieurs chercheurs de renommée internationale dont les travaux ont abouti à une avancée majeure en cancérologie.

REMISE DU PRIX À L'HÔTEL DE VILLE DE PARIS

En 2014, le Conseil d'Administration de la Fondation ARC, sur proposition d'un comité scientifique composé d'experts internationaux en cancérologie et présidé par le professeur Pierre Corvol, professeur émérite au collège de France, a décidé d'attribuer le 42ème Prix Fondation ARC Léopold Griffuel au professeur Jiri Lukas pour ses travaux sur les dommages causés à l'ADN et leurs mécanismes de réparation.

Jacques Raynaud, président de la Fondation ARC, lui a remis ce prix mardi 24 juin 2014 en présence de S.E Madame Marie Chatardova, ambassadeur de République tchèque et du Professeur Jean Feunteun, Directeur du laboratoire Génomes et Cancer et membre du jury. La cérémonie s'est déroulée dans les salons de l'Hôtel de Ville de Paris.

PROFESSEUR JIRI LUKAS : UN EXPERT EN GÉNÉTIQUE

Diplômé de l'université de Brno (République tchèque) en 1986, le professeur Lukas a ensuite rejoint le laboratoire du professeur Paul Nurse (Prix Nobel de médecine en 2001) pour étudier le cycle cellulaire. Au cours de ses recherches, il a travaillé sur les différents dommages que peut subir l'ADN d'une cellule. Il a identifié une nouvelle voie de signalisation qui permet à la cellule concernée de stopper momentanément son cycle de division jusqu'à la réparation de son génome.

Il s’installe ensuite à Copenhague (Danemark) en 1993 où il étudie les protéines qui coordonnent la dynamique spatio-temporelle des chromosomes pendant le cycle cellulaire en cas de lésions à l’ADN. Il a notamment montré l’importance du rôle de la chromatine, un ensemble de protéines associées à l’ADN, dans l’initiation du processus de réparation de ces lésions. Jiri Lukas est également reconnu pour ses innovations technologiques. En effet, il a développé une technique permettant de provoquer, à l'aide d'un micro laser, des dommages à l'ADN et d'observer, par microscopie par fluorescence, le recrutement des protéines lors de sa réparation.

Auteur de 134 publications, de 38 revues scientifiques et de 4 livres, le professeur Jiri Lukas est membre de comités éditoriaux de plusieurs journaux scientifiques. Il a reçu de nombreux prix scientifiques tels que le Young Danish Cancer Researcher Prize, le Danish Cancer Society Senior Research Prize ou encore le Alfred Benzons Foundation Prize. Il a récemment été élu membre de la Royal Danish Academy of Sciences and Letters.

Les découvertes du professeur Jiri Lukas sont des contributions essentielles à la compréhension des mécanismes moléculaires à l'origine du cancer, qui pourraient améliorer le dépistage et le diagnostic précoce de la maladie. Ses découvertes devraient également permettre de mieux prédire la réponse d'un patient à un traitement grâce à l'analyse de son profil génétique.

LE PRIX FONDATION ARC LÉOPOLD GRIFFUEL

Créé en 1970 conformément aux dispositions testamentaires de Madame Griffuel, le Prix Fondation ARC Léopold Griffuel est attribué chaque année par le Conseil d’Administration de la Fondation ARC, sur proposition d’un jury scientifique. Il est destiné à récompenser un chercheur ou une équipe dont les travaux ont abouti à une avancée majeure dans le domaine du cancer.

D’un montant de 150 000 euros, le Prix Fondation ARC Léopold Griffuel est l’un des prix les plus prestigieux dans le monde dans le domaine de la recherche en cancérologie. Il est attribué à un chercheur ou à une équipe de renommée internationale pour lui permettre de poursuivre ses travaux scientifiques. Parmi les précédents lauréats, on compte notamment le professeur Guido Kroemer (41ème Prix), le professeur Hans Clevers (40ème Prix), le professeur Hugues de Thé (39ème Prix), ainsi que le professeur Leland H. Hartwell (31ème Prix), Prix Nobel de médecine en 2001.

Télécharger le communiqué de presse

 Crédit photo : Arnaud Corpet.