Menu

La Fondation ARC, en synergie avec l’INCa, participe activement au développement des recherches sur le lien entre cancer et travail. D’une part, en favorisant les travaux visant à mieux caractériser les expositions professionnelles et leur lien avec l’initiation cancéreuse ; d’autre part, en encourageant les travaux portant sur les conditions du retour à l’emploi après un cancer.

La lutte contre les inégalités est devenue, au fil des plans Cancer, une préoccupation scientifique, médicale et sociale majeure. Ces inégalités se manifestent à toutes les temporalités de la maladie : avant (impact de la précarité sur la survenue du cancer), pendant (disparités dans la prise en charge et l’accès aux soins) et après (précarisation par le cancer). Elles se déclinent dans la prévention et l’accès au dépistage, dans l’exposition aux risques professionnels (L'Institut de veille sanitaire estime que les expositions professionnelles ont un rôle dans la survenue de 4 à 8,5 % des cancers en France), et dans les conditions du retour à l’emploi après un cancer. 

De nombreuses études épidémiologiques visent à observer et comprendre ces inégalités pour, à terme, en dresser un bilan complet. En parallèle se développent des outils interventionnels : comment remédier à ces inégalités et rendre cette lutte plus efficace ? Ces stratégies se basent sur les facteurs socioprofessionnels, comportementaux et territoriaux mis en évidence par des biologistes, des sociologues, des épidémiologistes, des économistes…

Le champ d’investigations de cette thématique, très vaste, est au cœur des préoccupations de la Fondation ARC, qui s’est attelée dès 2006 à la mise en œuvre en synergie avec l’INCa, de plusieurs appels à projets de sciences humaines et sociales, épidémiologie et biologie, ainsi que d’un colloque de restitution des résultats obtenus dans le domaine Cancer et Travail en décembre 2010. Ces actions recouvrent deux axes en particulier : l’un vise à mieux identifier les déterminants épidémiologiques de l’initiation cancéreuse d’origine professionnelle ; le second cherche à mieux caractériser l’influence de l’environnement socioprofessionnel sur la réadaptation dans le monde du travail.

Déterminants épidémiologiques de l’initiation cancéreuse d’origine professionnelle : interview de Danièle Luce…

Influence de l’environnement socioprofessionnel sur la réadaptation dans le monde du travail : interview d’Alain Paraponaris...