Menu
Pour la 5ème année consécutive, la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer s’associe au réseau européen TRANSCAN-2 : ERA-NET on Translational Cancer Research, pour lancer, aux côtés d’organismes provenant de 16 pays partenaires, l’appel à projets JTC-2016 de recherche translationnelle en cancérologie qui a pour thème « Les méthodes peu et non invasives pour la détection précoce et/ou la progression des cancers ».

Les projets attendus devront couvrir au minimum une des orientations de recherche suivantes, dont le contenu détaillé est consultable dans le texte de l’appel à projets :

  • Axe 1 : Stratification du risque permettant de distinguer les groupes susceptibles de développer un cancer, ou dont le cancer va progresser, en utilisant des biomarqueurs moléculaires et des facteurs de risque établis (âge, histoire médicale, mesures anthropométriques, habitudes de vie, etc.) ;
  • Axe 2 : Validation de méthodes multiparamétriques utilisant la combinaison de biomarqueurs prometteurs (génomiques, protéomiques, métabolomiques et d’imagerie) afin d’améliorer la capacité de détection précoce des cancers ou leur progression ;
  • Axe 3 : Améliorer les données cliniques des méthodes peu invasives.
››› Pour plus de détails sur cet AAP

CALENDRIER de l'appel à projets

  • Lancement du JTC-2016 : 2 décembre 2016
  • Retour des lettres d’intention (pre-proposals) : 13 février 2017
  • Notification de sélection des lettres d’intention : Avril 2017
  • Retour des dossiers complets (full proposals) : 7 juin 2017
  • Notification des résultats : Octobre 2017

CONDITIONS DE PARTENARIAT POUR RÉPONDRE AU JTC-2016 :

Le JTC-2016 associe les pays partenaires suivants : Allemagne, Belgique (Flandres et Wallonie), Espagne, Estonie, France, Grèce, Israël, Italie, Lettonie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Slovaquie, Slovénie, Taïwan et Turquie.

  • Les projets soumis devront comprendre au minimum 3 et au maximum 7 équipes (dans le cas d’une implication de l’Estonie, de la Lettonie et de la Slovaquie, un maximum de 10 équipes est autorisé) provenant d’au minimum 3 des pays participant au JTC-2016.
  • Un même projet ne pourra pas associer plus de 2 équipes d’un même pays.
  • Une équipe provenant d’un pays ne participant pas à l’appel à projets pourra collaborer au projet dans la mesure où elle assure son propre financement et où le nombre maximal de 7 équipes est respecté dans le consortium.
  • Afin de renforcer la collaboration européenne, une inclusion la plus large possible d’équipes de recherche provenant de tous les pays participant au JTC-2016 est encouragée, incluant notamment des équipes de recherche d’Estonie, de Lettonie et de Slovaquie.
  • Dans tous les cas, les projets devront associer au minimum une équipe scientifique de recherche fondamentale ou préclinique et une équipe clinique hospitalière. Il est également recommandé d’inclure une équipe experte en méthodologie, biostatistiques ou bioinformatique en fonction de la nature du projet.
L’ensemble des modalités relatives aux conditions du partenariat et à l’éligibilité des équipes est mentionné dans le texte de l’appel à projets.